> Qu'est-ce qu'une Colique du nourrisson ? Comment soulager votre enfant !

 

Les nourrissons sont des êtres fragiles dont le système digestif connait de nombreux troubles. Durant les 6 premiers mois, il est important de surveiller leur alimentation, et de détecter les signes de coliques. Étant fréquemment atteints de cette maladie, les nourrissons demandent des soins particuliers pour calmer les symptômes.

 

Jusqu’à l’âge de 3 à 6 mois, les bébés souffrent en générale de coliques. Face aux cris et aux larmes incessants de l’enfant, les parents se sentent perdus, désarmer et parfois se culpabilisent en voyant son enfant pleurer autant. Tour sur tout ce qu’il y a à savoir sur les coliques.

 

Comment la reconnaître

Un bébé qui a la colique pleure plus que d’habitude. Les cris durent en moyenne 2 à 3 heures. Le phénomène apparait très souvent après le repas, surtout le soir. L’enfant est impossible à calmer. L’enfant est agité, gigote dans tous les sens. On reconnait facilement la colique du nourrisson car l’on voit bien qu’il souffre le martyr. 

 

Et les causes ?

Jusqu’à maintenant les vraies causes des coliques chez l’enfant en bas âge n’ont jamais pu être déterminées. Par ailleurs, plusieurs théories ont été avancées par des médecins, des chercheurs et les anciens. On peut citer l’absorption d’une grande quantité d’air pendant la tétée, l’intolérance à certains aliments mangés par sa mère, l’indigestion ou encore les effets des anxiétés et des émotions de sa mère.

 

Comment soulager bébé

La seule et unique réaction possible pour faire face aux coliques nourrisson et de rester calme. Si les parents s’énervent ou paniquent lors des cris et des pleurs intenses de bébé, l’enfant sentira les émotions de ses parents. Bébé a besoin de toutes les attentions du monde lors de ses crises. Un endroit calme, des petits câlins, se faire caresser le dos et le ventre lui sera d’une grande aide. Si bébé a le ventre ballonné, les parents peuvent opter pour l’utilisation de la bouillotte tiède; ce n'est pas prouvé scientifiquement, mais cette méthode a prouvé son efficacité.

Les nourrissons sont des êtres fragiles dont le système digestif est imature. Durant les 6 premiers mois, il est important de surveiller leur alimentation, et de détecter les signes de coliques. Étant fréquemment atteints de cette maladie, les nourrissons demandent des soins particuliers pour calmer les symptômes.

  • Comment faire quand il crie et pleure ?
  • Que faire lorsqu’un bébé souffre d’un mal de ventre ?
  • Comment le soulager ?

 Voici quelques astuces simples qui vous seront utiles pour l'aider à se calmer rapidement.

 Les gestes pour calmer

Quelques rituels simples peuvent vous aider à soulager la colique du nourrisson. Privilégiez les bains chauds, les bouillottes sur le ventre, et prenez le temps de le bercer pour le calmer. Il est également conseillé de leur donner une tétine ou un biberon afin d’activer le système de succion. Si votre bébé suce son pouce, veillez à ce qu’il soit propre. En effet, sucer est un réflexe qui leur permet de s’apaiser. Vous pouvez également avoir recours à des massages réalisés avec des huiles spécialement conçus pour les peaux de bébé.

 Surveiller son alimentation

Lorsqu’un bébé souffre d’une colique, il est indispensable de le nourrir à intervalle régulier, et plus souvent que d’habitude. En effet, une alimentation inadaptée peut augmenter l’intensité de la colique du nourrisson, mettant sa vie en danger. Surveillez la propreté des biberons, des tétines, ou de votre sein si vous le nourrissez au sein. Dans ce dernier cas, il sera également nécessaire que vous évitiez de consommer certains aliments tels que le brocoli. Il pourra être nécessaire de consulter un pédiatre pour savoir s’il est nécessaire de changer de lait artificiel, si les coliques persistent.