> Pouce ou tétine : que choisir ?

 

Les recommandations de creche and do concernant le pouce ou la tetine

Les méthodes pour aider un bébé à s’endormir sont nombreuses : câlins, berceuses, musique douce… Chaque parent a une méthode de prédilection. Lorsqu’il développe son rythme de sommeil, le nouveau-né suce son pouce. Les parents peuvent alors décider d’adopter la tétine, ou de le laisser suçoter son doigt. L'un comme l'autre présente des avantages, mais peut également avoir des inconvénients pour une utilisation abusive ?

 

Pourquoi suce-t-il son pouce ?

Les nourrissons possèdent des réflexes qu’ils adoptent régulièrement après leur naissance. Sucer le pouce est pour eux un moyen comme un autre de se calmer. Un poupon choisira automatiquement cette solution lorsqu’il cherchera à s’endormir rapidement. Il s’agit d’un geste logique que tous les bébés adoptent pour s’apaiser. Il n’est toutefois pas sans risque, car un recours trop fréquent à cette solution pourrait signifier que le bébé vit dans l’angoisse, et que quelque chose lui fait défaut. La formation buccale du nourrisson peut également s’en trouver affecté, car la présence trop fréquente du doigt sur le palais déforme ce dernier.

 

Faut-il privilégier la tétine ?

Les pédiatres recommandent l’usage de la tétine lorsque le nourrisson commence à sucer son pouce. Cette alternative se révèle bien sécuritaire pour le nouveau-né. Une fois qu’il s’habitue à la succion de ce petit gadget, il substituera peu à peu le pouce, jusqu’à devenir un objet apaisant. Son usage permet également à l’enfant de renoncer à sucer son pouce à partir d’un certain âge. Il est toutefois indispensable de veiller à l’hygiène de la tétine, car elle capte facilement les microbes. Son usage est aussi à limiter, car elle peut être la cause d’un retard de développement plus ou moins prononcé selon l’attachement que l’enfant lui porte.